Le fantôme de la rivière Saint-Louis et le canal de Beauharnois

Récemment, on m’a fait découvrir ce site du gouvernement du Québec qui permet de visualiser une cartographie très intéressante du Québec, avec beaucoup d’informations, notamment sur le réseau hydrographique et sur les cadastres:

http://www.cptaq.gouv.qc.ca/index.php?id=208&no_cache=1&MP=20-145

En jouant avec ce site, je me suis dirigé près de la rivière Saint-Louis, dans la municipalité de Saint-Louis-de-Gonzague, et j’ai trouvé un très bel exemple de rivière fantôme. D’abord, ci-dessous, l’image de ce que j’ai observé:

Le fantôme cadastral de la rivière Saint-Louis

Des numéros de cadastre qui flottent dans l’eau, à la dérive, sur le canal de Beauharnois! Sur l’image ci-dessus, j’ai tracé un pointillé rouge qui montre l’ancien cours de la rivière Saint-Louis, mais de façon très approximative. En vert, ce sont les numéros de cadastre.

Maintenant, si on remonte à 1929, on voit que ce qui a été englouti par le canal est beaucoup plus complexe que mon tracé simple. En outre, on observe des chemins qui  n’existent plus depuis que le canal a été creusé entre 1929-1931, soient les chemins de la rivière Saint-Louis Nord et Sud de part et d’autre.

Détail d’un plan tiré de Industrial Geography of the Beauharnois Canal Zone, Martin Harvey Sinclair, 1954, McGill.

Ainsi donc, cela explique les cadastres géopositionnés sous le canal, et dont la découpe laisse transparaître une certaine sinuosité…!

Tout une exploration pourrait être faite: pour plusieurs des cadastres engloutis, il existe sans doute plusieurs histoires de fermes et de maisons de campagne érigées par de modestes familles et qui ont dû déménager au moment du creusage du canal, vers 1929-31.

Enfin, ci-dessous, voici une orthophoto tirée du CPTAQ. On note un genre de remblai ou de digue sur le côté nord de la rivière (le trait est parallèle à la rivière), digue sans doute formée par la terre retirée pour canaliser la rivière Saint-Louis. Mais pourrait-ce être un tracé de l’ancien rang de la rivière saint-Louis Nord, du moins, dans la partie ouest? À explorer lorsque le beau temps le permettra!

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Le fantôme de la rivière Saint-Louis et le canal de Beauharnois

  1. Sylvain Perron dit :

    Bonjour M. Douaire,

    J’habite dans le secteur de la rivière St-Louis. Le creusage du canal de Beauharnois a chambardé non seulement des terres agricoles et une partie de la rivière St-Louis, mais aussi le réseau routier et ferroviaire, et détourné la majeure partie du débit du fleuve St-Laurent. Mais ce canal n’est que le dernier élément d’une bonne liste d’interventions humaines dans la région. N.B., il y deux autres rivières « fantômes », de même que deux canaux, une voie ferrée, des écluses de l’époque Britannique, etc.

  2. En effet, ce canal a provoqué plusieurs bouleversements…! Quelles sont ces deux rivières fantômes dont vous parlez?

  3. Sylvain Perron dit :

    Il y a la rivière Delisle dont le cours d’eau aurait été changé (je ne sais pas à quelle date). La rivière se jette dans le St-Laurent à l’Est du Fort Côteau. Originellement, c’était à l’Ouest, selon ce qui m’avait été rapporté.

    Et au centre-ville de Valleyfield, il y avait la rivière May, qui fut remblayée et est devenue la rue May (« quartier Nord »).

    • Jules Julien dit :

      Je ne sais pas si ça peut être considéré comme une rivière fantôme, mais il y a l’ancien canal Beauharnois, partant de la Baie à Valleyfield, avec un embranchement à Saint-Timothée sur une centrale hydro électrique, et finissant à Melocheville.Ce canal a été rempli et est actuellement le site de la nouvelle route 30 dans cette portion.

  4. jules julien dit :

    Je suis né à Saint-Louis-de-Gonzague. Mon grand-père a vendu sa terre pour le creusage du canal. J’ai toujours pensé écrire un peu d’histoire de la rivière mais je n’ai pas encore pris le temps.
    J’apprends qu’un monsieur André Desroches projette de réaliser un film sur la rivière.

    • Ce genre de recherches comporte souvent de belles surprises! Quel était le nom de votre grand-père?

      Avez-vous davantage d’informations sur ce film? Ça m’intrigue… 🙂

      • André Desrochers dit :

        Nous sommes en production. Le tournage va durer sur un an. Sorti prévu pour automne 2013. Nous avons colligé beaucoup d’informations. Si nous pouvons vous aider pour votre livre, il nous fera plaisir de vous partager nos infos.

    • saint- dit :

      Le 25 nov. 2013 — Je m’appelle Mario Cardinal, journaliste à la retraite. Mon grand-père Cardinal, Jean-Baptiste, avait une terre sur le rang double, tout près de Saint-Louis Gonzague. Mon père, mort il y a il y a 25 ans. avait lui aussi une terre mais dans saint-Timothée sur le rang Sainte-Marie. j’aimerais beaucoup savoir où mon grand-père et ma grand-mère Joséphine Caillé vivaient et sur quelle terre. Merci.
      Mario Cardinal

  5. Raynald Bayard dit :

    je cherche des info sur le Village de Lac St-Louis (melocheville) dans les années avant le 1er canal et apres , et ou on peut avoir des photos et l’historique du 1er canal ensevelie aujourd’huit .merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s